AUX JEUNES ARBITRES

Aux Jeunes arbitres 

L’arbitrage est une vocation, une passion. S’engager dans cette voie c’est se vouer au basket. Et cela demande de nombreux sacrifices, tant sur le plan familial ou social que professionnel. Etre arbitre de haut-niveau nécessite de réelles compétences.

Physiquement, d’abord ; l’arbitre doit être capable d’officier jusqu’à la fin du temps de jeu sans que la fatigue n’amenuise sa concentration ; on se souvient toujours plus facilement d’un mauvais coup de sifflet dans les dernières minutes que dans la première période. La pratique régulière d’une activité sportive et une bonne hygiène de vie sont ainsi indispensables. La maîtrise de la communication par les gestes et une allure sportive sont, de plus, autant d’atouts pour accéder à ce niveau. Mais tout cela n’est pas suffisant.

Des valeurs morales doivent animer l’arbitre. A commencer par le respect. Le respect du jeu, du joueur, de la joueuse, du coach...Celui du partenaire, essentiel...Celui du dirigeant, du spectateur...Et plus généralement de tous ceux qui s’impliquent dans le basket. On ne peut exiger des autres que ce dont on fait montre nous-mêmes. L’honnêteté est le socle de cette activité, l’impartialité une évidence. Il faut veiller à toujours garder le recul réflexif, garant d’une bonne décision. Parce qu’arbitrer, c’est décider, juger. Juger le joueur, le coach... Susciter, par là même, la contestation ou parfois la colère. Face à cela la maîtrise d’arguments techniques permet de se montrer persuasif, de résoudre bien des conflits. Le travail sur la technique reste donc essentiel à bien des égards. La sérénité est aussi une qualité à cultiver. Etre sur de ses décisions induit naturellement la confiance des joueurs et des coachs. Pour finir, la capacité d’adaptation est une des clés de la réussite pour gérer des situations sans cesse nouvelles.

Etre arbitre de haut-niveau, c’est travailler au quotidien, s’interroger toujours, problématiser...C’est ne jamais perdre de vue l’intérêt du basket, notre sport, et avoir envie de le voir évoluer. Rigueur, volonté, motivation, disponibilité sont nécessaires pour atteindre des objectifs que l’on doit se fixer. Ce peut être le rêve de siffler un jour la compétition de ses rêves. Le parcours est long et semé d’embûches et il est impossible d’y parvenir seul. Aussi faut-il savoir s’entourer de personnes bienveillantes, compétentes, celles qui vous orientent vers le droit chemin. Ce soutien est primordial dans une activité où la pression engendrée par l’enjeu est permanente, où le droit à l’erreur n’existe pas. C’est pourquoi, il doit être capable de relativiser l’événement.

La meilleure façon est peut être de se rappeler qu’il ne s’agit que d’une balle orange. D’ailleurs, à bien lire le code de jeu, c’est bien cette notion là, de jeu, qu’il faut retenir. Et dans le jeu, l’essentiel n’est-il pas de prendre du plaisir ?

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site